Amour & Amitié

De la rencontre…

tulipio le 12/07 à 16:28
Assis dans un des fauteuils du salon d'un grand hôtel, cet homme attendait une femme pour une première rencontre. Il attendait, attendait… mais celle-ci tardait à venir, si bien qu'il finit par se demander si elle viendra. Puis, pour ne pas trop s'impatienter, dans l'attente de sa promise, il prit le journal qui était posé sur la petite table devant lui.
Soudain après un long moment celle-ci arriva ! Une femme d'une grande beauté, d'une élégance rare, l'homme était littéralement subjugué par ce qu'il voyait. C'est alors que, d'un ton timide et hésitant, il lui dit en souriant:
– je vous ai attendu un longtemps vous savez?
– Ce n'est pas grave, lui répondit-elle avec un sourire accueillant.
Puis, après un moment de silence, elle ajouta :
– Je pense que ce n'est pas juste de vous avoir tant fait attendre, aussi je vous propose de faire l'inverse. Je vais m'asseoir à votre place, vous n'avez qu'à sortir de l'hôtel, revenez quand vous voulez, et c'est moi qui cette fois vous attendrai.
Ce qu'il fit. Il sortit de l'hôtel et la fit attendre à son tour, elle prit elle aussi le journal posé sur la table. Puis, après un moment, il arriva, c'est alors qu'elle se leva avec empressement à sa rencontre… ce qui provoqua un fou-rire complice et communicatif.

Et voilà comment la sublimation du retard, en lieu et place de provoquer un malaise, a permis une belle rencontre !
Inscris-toi gratuitement pour participer.
Aawery
Aawery Peut-être qu'elle voulait juste avoir le temps de faire caca. le 12/07 à 21:25
tulipio
tulipio en effet l'histoire ne le dit pas ! le 12/07 à 22:20
kris78180
kris78180 Ma patience a des limites !!! Pour être honnête j'aurai pas attendu bien longtemps le monsieur et je serai peut être passée à côté d'1 belle histoire 😊😊😊😊 le 13/07 à 13:29
tulipio
tulipio @Kris je vous mets un extrait de ma présentation; " Roland Barthe disait qu'on sait qu'on est amoureux par notre capacité à attendre ! Il raconte : "Un mandarin était amoureux d'une courtisane. « Je serais à vous, dit-elle, lorsque vous aurez passé cent nuits à m'attendre assis sur un tabouret, dans mon jardin, sous ma fenêtre. » Mais, à la quatre-vingt-dix-neuvième nuit, le mandarin se leva, prit son tabouret sous le bras et s'en alla." ! L'attente est une disposition qu'importe le nombre de nuits ce qu'il faut s'est être bien disposé dès la première." le 13/07 à 13:59
kris78180
kris78180 j'ai bien saisi la morale de l'histoire lol..😉😉😉 le 13/07 à 16:05
kris78180
kris78180 Dans la société d'aujourd'hui on ne prend plus le temps ....De rien 😊😊😊😊 le 13/07 à 16:09

Sujets similaires

16-99 Célibataire
Motocross4413 le 08/07 à 15:34
«miaw»
darsiders le 24/07 à 17:24
110
amienoisseul6652 le 08/07 à 10:35
«oui moi»
cindyyyy01 le 08/07 à 12:58
1
Makeo le 02/07 à 15:46
«hello!!»
Makeo le 02/07 à 15:46
1
toto784 le 29/06 à 01:51
«je suis makeo»
Makeo le 02/07 à 15:41
7
Shingo237 le 19/06 à 18:18
«foutaise l'amour n'est point p…»
komol le 22/06 à 03:08
3